Consommer du poisson oui, mais avec parcimonie !

Consommer du poisson oui, mais avec parcimonie !

23 juin 2021

On entend souvent dire que consommer du poisson est très bon pour la santé, qu’il faut en manger régulièrement, mais concrètement est-ce vrai ? Cet article a pour but de vous éclairer sur le sujet.

 

Les bienfaits du poisson 

Le poisson est une ressource nutritionnelle de qualité. Ses apports sont essentiels au bon fonctionnement du corps humain, d’autant que certains ne sont pas produits par l’organisme. C’est le cas notamment des omégas-3 dit acides gras essentiels, dont le poisson est riche. C’est également une source de protéines, de minéraux comme le phosphore, d’oligo éléments (sels minéraux nécessaires à la vie d’un organisme, mais en quantité très faible) comme l’iode, le zinc, le cuivre, le sélénium et le fluor, et de vitamines A, D et E.
Il est bon à savoir, que certains poissons apportent plus d’omégas-3 que les autres, c’est le cas des poissons dit gras. À savoir le saumon, le thon, l’anchois, le hareng, le maquereau, la sardine…
On les nomme poisson gras en raison de leur taux de lipide (matière grasse) qui est supérieur à 5 %. Contrairement à d’autres aliments qui eux aussi dépassent ce taux (le bœuf haché, les crèmes glacées, les croissants…), le poisson possède lui de « bonnes graisses » puisque la plupart de ces graisses sont des omégas-3.

 

Qu’apportent les omégas-3 ?

Les omégas-3 ont une utilité sur le fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux.
Il est également prouvé qu’ils ont des bénéfices dans le domaine cardio-vasculaire, en favorisant notamment :

  • La diminution de la pression artérielle chez les personnes présentant une hypertension artérielle.
  • La diminution de la quantité de triglycérides dans le sang, un type de lipides qui, en cas d’excès, contribue au développement des maladies du cœur.
  • Chez les personnes présentant au préalable des pathologies cardiovasculaires, une réduction de la morbidité et de la mortalité cardiovasculaires.

 

A quelle fréquence consommer du poisson ?

Selon l’ANSES (L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail), pour couvrir ses besoins en omégas-3, il faudrait consommer du poisson 2 fois par semaine. Le tout en associant un poisson dit gras à forte teneur en omégas-3 et un poisson dit maigre.
Une étude finlandaise a d’ailleurs mis en évidence les bienfaits d’une consommation régulière en poisson. Cette étude réalisée sur plus de 3 500 personnes âgées de plus de 65 ans, a montré que les individus ayant consommés du poisson 1 fois par semaine ont réduit le risque d’attaque et de lésions cérébrales de 13 %. Quant à ceux qui en ont mangés 3 fois par semaines, ils ont vu ce risque diminuer de 25 %.

 

Pourquoi consommer cependant le poisson avec parcimonie ?

Afin de minimiser les risques de surexpositions à certains contaminants présents dans le poisson. En effet, les poissons peuvent sont souvent contaminés par des polluants présents dans l’environnement, avec des effets néfastes sur notre santé.
Parmi les contaminants néfastes, on trouve les métaux lourds comme le mercure, l’arsenic, le plomb ou bien d’autres encore. Ces métaux émis en grande partie par les activités humaines sont présents en quantité importante dans nos océans et sont assimilés par les organismes vivants, du plancton jusqu’aux plus gros prédateurs marins.
C’est pourquoi il est déconseillé de se nourrir de grands poissons en grande quantité, puisqu’ils se nourrissent des plus petits poissons qui eux aussi ont ingéré des métaux lourds. Leur taux en métaux est donc tout naturellement plus élevé que pour les poissons se situant en bas de la chaîne alimentaire.
Vous l’aurez compris, Il est donc important de varier son alimentation, afin de différer les apports nutritionnels et de limiter les risques de contamination.

 

Quel est l’impact d’une surconsommation de poisson sur l’environnement ?

On pointe souvent du doigt la surconsommation de viande et son impact sur l’environnement, mais qu’en est-il de la surconsommation de poisson ?
Tout comme pour la viande, la consommation de poisson ne cesse de croître : les européens en consomment en moyenne 20 kg par an et ce chiffre a été multiplié par deux en 50 ans.
Par ailleurs, selon Greenpeace et le WWF, « 90 % des espèces marines commerciales sont aujourd’hui surexploitées ou pêchées à la limite de leur durabilité »;
Les conséquences de cette surconsommation sont lourdes : disparition de nombreuses espèces maritimes, bouleversement des écosystèmes et chaînes alimentaires, pertes d’emploi pour les petites structures de pêche…
D’où la nécessité de modifier notre mode de consommation. Néanmoins il n’est pas forcément nécessaire d’arrêter complètement de manger du poisson ou même de la viande, vous pouvez consommer autrement. Notamment en :

  • Privilégiant les produits ayant des certifications. Du label bio au label ASC, en passant par la certification MSC, vous valorisez la production durable et responsable.
  • En consommant des produits locaux.
  • En prenant compte la saisonnalité des produits, que ce soit des fruits, des légumes ou du poisson, ils ne sont pas consommables toute l’année.

Retrouvez plus d’informations sur le site de l’ANSES.

logo unimutuelles mutuelle particuliers en bretagne

Chaque adhérent doit pouvoir bénéficier tout au long de sa vie d’une couverture santé et bien-être appropriée à ses besoins. UNIMUTUELLES, une marque de Complévie, c’est une éthique mutualiste pour vous apporter le meilleur rapport qualité prix et un accès à la prise en charge des soins à tous les stades de la vie. UNIMUTUELLES, une marque de Complévie, c’est une proximité : proximité géographique de nos six agences en Ille-et-Vilaine mais aussi proximité d’accompagnement et de conseil de la part de nos conseillers. C’est parce que nous vous connaissons individuellement que nous sommes à même de vous proposer des prestations adaptées et un large choix de garanties.
UNIMUTUELLES, une marque de Complévie, vous facilite la relation avec votre mutuelle santé par des démarches simplifiées et des solutions de prévoyance. C’est aussi la possibilité de changer de garanties en fonction des évènements de votre vie. C’est parce que vous êtes au cœur de notre quotidien qu’UNIMUTUELLES, une marque de Complévie, vous propose de vous impliquer davantage en devenant membre du Conseil d’administration. C’est ça l’esprit mutualiste chez UNIMUTUELLES, une marque de Complévie. UNIMUTUELLES, une marque de Complévie, ce sont des contrats pour les hommes et les femmes adhérents mais ce sont aussi des contrats spécifiques pour les entreprises. Que vous soyez une TPE, une PME ou une grande entreprise, UNIMUTUELLES, une marque de Complévie, vous apporte conseil, proximité et simplicité au service de vos salariés.
Via nos agences implantées à Saint-Grégoire, Saint-Méen-le-Grand, Monfort-sur-Meu, la Guerche-de-Bretagne, Vitré et Louvigné-du-Désert, nous privilégions depuis toujours une proximité régionale avec nos adhérents particuliers, travailleurs indépendants et entreprises. Nous couvrons plus globalement la région Bretagne et notamment les villes de Rennes, Saint-Malo, Fougères, Vitré, Bruz, Cesson-sévigné, Saint-Jacques-de-la-Lande, Pacé, Betton, Chantepie, Saint-Brieuc, Lannion, Plérin, Lamballe, Ploufragan, Dinan, Loudéac, Trégueux, Langueux, Perros-Guirec, Brest, Quimper, Concarneau, Landerneau, Morlaix, Guipavas, Douarnenez, Plougastel-Daoulas, Plouzané, Quimperlé, Lorient, Vannes, Lanester, Ploemeur, Hennebont, Pontivy, Auray, Guidel, Saint-Avé et Ploërmel.

Proche de votre santé

LA SANTÉ POUR TOUS

Fidèle aux valeurs de la mutualité, UNIMUTUELLES vise à donner accès à la meilleure santé pour tous, quelques soient son âge, son handicap ou ses revenus.

> en savoir plus

ACTUS ET CONSEILS SANTÉ

Les meilleurs soins de santé passent par la prévention. Retrouvez sur notre blog tous nos conseils santé, tous les services offerts par notre partenaire SANTECLAIR et nos dernières actualités.

> en savoir plus

NOTRE ENGAGEMENT LOCAL

Historiquement implanté dans la région Bretagne, UNIMUTUELLES s’engage activement pour participer à la vie associative et économique locale et la soutenir

> en savoir plus