France ADOT : le don d’organes pour faire vivre

France ADOT : le don d’organes pour faire vivre

6 janvier 2021

Le don d’organes demeure un sujet très personnel sur lequel chacun a, ou n’a pas, une position arrêtée. Pour autant, le don d’organes peut clairement permettre de sauver des vies. C’est pourquoi il nous apparait important au sein d’Unimutuelles de soutenir l’association France ADOT 35, la Fédération des Associations pour le Don d’Organes et de Tissus Humains, mais également de vous apporter des éléments d’information sur ce sujet.

 

Le don d’organes touche-t-il forcément à l’intégrité physique du corps ?

Non, il existe plusieurs façons de donner, y compris sans toucher à l’intégrité physique de son corps.
Ainsi, le don du sang et le don de moelle épinière se font lors d’un prélèvement ponctuel, dont la ressource va se régénérer d’elle-même et automatiquement. En France, c’est l’Établissement Français du Sang qui s’en charge, via des centaines de points de collecte partout en France. Consultez ce lien pour connaître le centre le plus proche de chez vous.
On peut aussi faire don de moelle osseuse et de cellules, via des prélèvements sanguins ou directement dans les os pour la moelle osseuse. De la même manière, de tels dons ne portent pas atteinte à l’intégrité physique du corps.

 

Quels organes peuvent-ils être prélevés ?

De son vivant, la moelle osseuse, la peau, des fragments osseux, le rein (entre proches du cercle familial), le lobe hépatique et le lobe pulmonaire (exceptionnellement) peuvent être donnés.
A sa mort (en état de mort céphalique), le cœur, le foie, les reins, les poumons, le pancréas, les os et cartilages, la cornée, la peau et plus rarement, l’intestin.

France ADOT

Source : https://www.france-adot.org/tout-savoir-sur-le-don/la-greffe-dorganes/

 

Que dit la loi par rapport au don d’organes ?

Des principes forts et fondateurs régissent le don d’organes.

  • En France, l’acte est forcément gratuit
  • L’anonymat du donneur et du receveur sont garantis
  • L’interdiction de la publicité

A priori, chacun est donneur, le consentement est présumé, selon l’adage « qui ne dit mot consent ». Ainsi, sauf à s’être explicitement inscrit sur le Registre National des Refus, chacun est potentiellement donneur.
Cependant, son refus peut également être manifesté par écrit ou même oralement auprès d’un proche, qui le signalera le moment venu. Au final et dans le but de lever tout doute, il est donc préférable de manifester soit son refus, soit son acceptation, auprès de ses proches et de préférence par écrit, ou directement au Registre National des Refus en cas de refus.

 

Quand le prélèvement est-il possible en cas de décès ?

Seule la prononciation de l’état de mort encéphalique (destruction irréversible du cerveau et de toutes fonctions cognitives) permet de procéder aux opérations de prélèvement en vue d’une greffe. Les organes doivent être reconnus viables et leur qualité vérifiée afin d’éviter un risque de rejet.

 

Existe-t-il une limite d’âge pour être donneur ?

Non, pas dans l’absolu. Tout dépend de l’état de santé du donneur et du bon état de ses organes.

 

Don d’organes et don du corps à la science, est-ce la même chose ?

Non, ce sont deux démarches différentes. Le don d’organes bénéficie à une personne en attente de greffe dans le but de lui redonner la santé. Une fois le prélèvement d’organe(s) effectué, le corps est entièrement restauré, les traces opératoires sont rendues presque invisibles et le défunt est restitué pour ses funérailles.
Le don de son corps à la science est un legs complet pour répondre aux besoins des facultés de médecine. Dans ce cas, le corps n’est pas restitué et finalement incinéré par le CHU. A noter que cette démarche est payante pour le donneur ou pour ses proches, à hauteur de 200 à 900 € en moyenne, selon le CHU.

 

Comment donner de son vivant ?

Une personne en bonne santé a le droit de donner un organe de son vivant, comme un rein ou une partie du foie. Cette pratique est cependant très encadrée en France par la loi de bioéthique. Le donneur doit être majeur et très proche du receveur, au sens de la « famille élargie ».

 

Quelle est la mission de France ADOT pour le don d’organes ?

FRANCE ADOT est une fédération d’associations qui œuvrent dans chaque département pour informer et sensibiliser sur la cause du Don d’organes, de tissus et de moelle osseuse.

Les objectifs de FRANCE ADOT sont de :

 

Retrouvez l’association France ADOT sur le lien https://www.france-adot.org/

Chaque adhérent doit pouvoir bénéficier tout au long de sa vie d’une couverture santé et bien-être appropriée à ses besoins. Unimutuelles, c’est une éthique mutualiste pour vous apporter le meilleur rapport qualité prix et un accès à la prise en charge des soins à tous les stades de la vie. Unimutuelles, c’est une proximité : proximité géographique de nos six agences en Ille-et-Vilaine mais aussi proximité d’accompagnement et de conseil de la part de nos conseillers. C’est parce que nous vous connaissons individuellement que nous sommes à même de vous proposer des prestations adaptées et un large choix de garanties.
Unimutuelles vous facilite la relation avec votre mutuelle santé par des démarches simplifiées et des solutions de prévoyance. C’est aussi la possibilité de changer de garanties en fonction des évènements de votre vie. C’est parce que vous êtes au cœur de notre quotidien qu’Unimutuelles vous propose de vous impliquer davantage en devenant membre du conseil d’administration. C’est ça l’esprit mutualiste chez Unimutuelles.
Unimutuelles ce sont des contrats pour les hommes et les femmes adhérents mais ce sont aussi des contrats spécifiques pour les entreprises. Que vous soyez une TPE, une PME ou une grande entreprise, Unimutuelles vous apporte conseil, proximité et simplicité au service de vos salariés.
Via nos agences implantées à Saint-Grégoire, Saint-Méen-le-Grand, Monfort-sur-Meu, la Guerche-de-Bretagne, Vitré et Louvigné-du-Désert, nous privilégions depuis toujours une proximité régionale avec nos adhérents particuliers, travailleurs indépendants et entreprises. Nous couvrons plus globalement la région Bretagne et notamment les villes de Rennes, Saint-Malo, Fougères, Vitré, Bruz, Cesson-sévigné, Saint-Jacques-de-la-Lande, Pacé, Betton, Chantepie, Saint-Brieuc, Lannion, Plérin, Lamballe, Ploufragan, Dinan, Loudéac, Trégueux, Langueux, Perros-Guirec, Brest, Quimper, Concarneau, Landerneau, Morlaix, Guipavas, Douarnenez, Plougastel-Daoulas, Plouzané, Quimperlé, Lorient, vannes, Lanester, Ploemeur, Hennebont, Pontivy, Auray, Guidel, Saint-Avé et Ploërmel.

Proche de votre santé

LA SANTÉ POUR TOUS

Fidèle aux valeurs de la mutualité, UNIMUTUELLES vise à donner accès à la meilleure santé pour tous, quelques soient son âge, son handicap ou ses revenus.

> en savoir plus

ACTUS ET CONSEILS SANTÉ

Les meilleurs soins de santé passent par la prévention. Retrouvez sur notre blog tous nos conseils santé, tous les services offerts par notre partenaire SANTECLAIR et nos dernières actualités.

> en savoir plus

NOTRE ENGAGEMENT LOCAL

Historiquement implanté dans la région Bretagne, UNIMUTUELLES s’engage activement pour participer à la vie associative et économique locale et la soutenir

> en savoir plus