Les infections urinaires en 10 questions

Les infections urinaires en 10 questions

2 juillet 2018

LES QUESTIONS

1. Quel est le nom médical de l’infection urinaire

A. L’urinite
B. La cystite
C. La miction

 

2. Quels sont les symptômes de l’infection urinaire ?

A. Aucune envie d’uriner, un gonflement du bas du ventre, des urines orange
B. L’envie fréquente d’uriner, de la fièvre, des maux de ventre
C. L’envie fréquente d’uriner, une sensation de brûlure, des urines troubles

 

3. Quelles sont les populations les plus touchées par les infections urinaires ? 

A. Les femmes et les jeunes enfants
B. Les femmes et les hommes de plus de 50 ans
C. Les hommes et les enfants

 

4. A quels moments de la vie de la femme les cystites sont-elles les plus fréquentes ?

A. Chaque mois au moment des règles
B. Chaque mois au moment de l’ovulation
C. Au début de la vie sexuelle, pendant la grossesse et après la ménopause

 

5. la cystite est-elle une maladie sexuellement transmissible – MST ?

A. Oui, puisque les jeunes femmes en ont plus au démarrage des relations sexuelles
B. Non, car les germes ne sont pas transmis par le partenaire sexuel
C. Non, ce n’est pas une MST, mais les relations sexuelles les favorisent

 

6. Boire beaucoup d’eau permet de réduire les risques de cystite ?

A. Non, car les germes se déposent sur les parois de la vessie
B. Oui, car cela augmente les mictions et l’évacuation des germes
C. Non, ce sont les boissons avec de la caféine qui détruisent les germes

 

7. On dit que le diabète est un facteur de risque, vrai ou faux ?

A. Oui car le sucre dans les urines crée un milieu favorable au développement bactérien
B. Non car les sucres détruisent les germes
C. Oui car les traitements pour le diabète affaiblissent le système immunitaire

 

8. la cystite se traite ?

A. Par un traitement antibiotique d’un mois en une prise hebdomadaire
B. Par un traitement antibiotique de 7 jours en 2 prises par jour
C. Par un antibiotique administré en une seule prise

 

9.  Une cystite non soignée ou mal soignée peut entrainer ?

A. Une inflammation chronique du méat urinaire
B. Une inflammation des reins ou de la prostate pour les hommes
C. Une détérioration de la vessie

 

10. Quelles sont les habitudes à prendre pour éviter la cystite ?

A. Boire 1.5 litre d’eau par jour, uriner après les rapports sexuels, porter des sous-vêtements de coton
B. Boire 3 litres d’eau par jour et faire sa toilette intime au moins 3 fois par jour
C. Boire 1.5 litre d’eau par jour et s’essuyer de l’arrière vers l’avant aux toilettes

 

LES REPONSES

Unimutuelles met à votre disposition des FLASH SANTE pour vous informer sur des sujets de santé et médicaux. Vous pouvez les demander à votre conseiller. Ce quizz est extrait des FLASH SANTE n°42 intitulé « Mieux connaître les infections urinaires ».

Question 1 : B : la cystite

C’est une inflammation de la vessie consécutive à une infection bactérienne des voies urinaires basses

Question 2 : C : l’envie fréquente d’uriner, une sensation de brûlure, des urines troubles

Elle se traduit par l’envie fréquente et pressante d’uriner même si la vessie est vide, une sensation de brûlure ou de douleur en urinant, des urines troubles avec de possibles traces de sang. Chez l’enfant, elle s’accompagne souvent de fièvre, ce qui est rare chez l’adulte.

Question 3 : A : les femmes et les jeunes enfants

Chez la femme le méat urinaire et l’anus sont très proches et l’urètre est très court. Les germes intestinaux peuvent remonter facilement dans la vessie et s’y développer.
Chez les jeunes enfants, les cystites sont provoquées par le port prolongé de couches souillées par les selles. Dans ce cas, garçons et filles sont touchés dans les mêmes proportions.
Chez les hommes les cas de cystites sont rares. Leur apparition peut être révélatrice d’une malformation du système urinaire ou de la présence de calculs.

Question 4 : C : au début de la vie sexuelle, pendant la grossesse et pendant la ménopause

La cystite est très fréquente au début de la vie sexuelle. On l’appelle « la cystite de la jeune mariée ». Les femmes enceintes sont plus sujettes aux cystites à cause de la dilatation naturelle des voies urinaires. Les femmes ménopausées sont également plus sensibles aux germes.

Question 5 : C : non, ce n’est pas une MST, mais les relations sexuelles les favorisent

Les relations sexuelles favorisent les cystites : frottement, contact avec les muqueuses anales, libération d’hormones diminuant la réponse immunitaire. En aucun cas, le germe ne peut être transmis par le partenaire sexuel.

Question 6 : B : oui, car cela augmente les mictions et l’évacuation des germes

Oui boire beaucoup d’eau et des boissons non alcoolisées et sans caféine permettent d’augmenter les mictions et de permettre l’évacuation des germes avant qu’ils ne se développent.

Question 7 : A : oui, car le sucre dans les urines crée un milieu favorable au développement bactérien

Les diabétiques ont aussi une sensibilité accrue aux infections.

Question 8 : C : par un antibiotique administré en une seule prise

Le médecin prescrira un antibiotique adapté à la sensibilité du germe en cause. Chez la femme, ce traitement peut être administré en une seule prise. A côté de cela, il est recommandé de boire beaucoup pour évacuer les germes.

Question 9 : B : une inflammation des reins ou de la prostate pour les hommes

Non traitée, l’infection peut se compliquer en remontant dans le système urinaire provoquant une inflammation des reins (pyélonéphrite) ou de la prostate (prostatite) chez l’homme. Certains cas nécessitent une hospitalisation et une antibiothérapie par voie intraveineuse.

Question 10 : A : boire 1.5 litre d’eau par jour, uriner après les rapports sexuels, porter des sous-vêtements de coton

Pour diminuer les risques de cystite, il faut idéalement :

  • Boire 1.5 litre d’eau par jour
  • Uriner après les rapports sexuels
  • Aux toilettes s’essuyer de l’avant vers l’arrière
  • Porter des sous-vêtements de coton
  • Porter des vêtements pas trop serrés
  • Faire une toilette de la vulve une fois par jour
  • Eviter l’usage quotidien du protège-slip

Proche de votre santé

LA SANTÉ POUR TOUS

Fidèle aux valeurs de la mutualité, UNIMUTUELLES vise à donner accès à la meilleure santé pour tous, quelques soient son âge, son handicap ou ses revenus.

> en savoir plus

ACTUS ET CONSEILS SANTÉ

Les meilleurs soins de santé passent par la prévention. Retrouvez sur notre blog tous nos conseils santé, tous les services offerts par notre partenaire SANTECLAIR et nos dernières actualités.

> en savoir plus

NOTRE ENGAGEMENT LOCAL

Historiquement implanté dans la région Bretagne, UNIMUTUELLES s’engage activement pour participer à la vie associative et économique locale et la soutenir

> en savoir plus