Que coûtera le refus des médicaments génériques au 1er janvier 2020 ?

Que coûtera le refus des médicaments génériques au 1er janvier 2020 ?

13 août 2018

Unimutuelles vous informe sur l’évolution des lois concernant votre santé et votre quotidien. La Ministre de la santé a annoncé le 25 septembre dernier, une baisse du remboursement des médicaments non génériques. On vous explique !

Actuellement lorsque vous vous rendez à la pharmacie, le pharmacien vous délivre les équivalents génériques de la prescription du médecin, si celui-ci ne les a pas déjà indiqués. Pour obtenir le médicament d’origine, le médecin doit préciser sur votre ordonnance la mention « non substituable ».

En 2015, le taux moyen de substitution était de 82.8 %. L’objectif est désormais d’atteindre 86 %.

A compter du 1er janvier 2020, le patient qui refusera les médicaments génériques proposés par le pharmacien paiera plus cher. C’est l’annonce qui a été faite par la Ministre de la santé, Agnès BUZIN afin de réduire les coûts. Cette proposition sera intégrée dans la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour l’année 2019 et prendra effet le 1er janvier 2020.

En moyenne, les médicaments génériques coûtent 40 % de moins que les princeps (médicaments d’origine). Le patient qui les refusera sans justificatif médical, verra leur remboursement diminuer. Le prix du médicament générique deviendra alors le prix de base du remboursement.

La mesure prévoit une économie de 100 millions d’euros.

Proche de votre santé

LA SANTÉ POUR TOUS

Fidèle aux valeurs de la mutualité, UNIMUTUELLES vise à donner accès à la meilleure santé pour tous, quelques soient son âge, son handicap ou ses revenus.

> en savoir plus

ACTUS ET CONSEILS SANTÉ

Les meilleurs soins de santé passent par la prévention. Retrouvez sur notre blog tous nos conseils santé, tous les services offerts par notre partenaire SANTECLAIR et nos dernières actualités.

> en savoir plus

NOTRE ENGAGEMENT LOCAL

Historiquement implanté dans la région Bretagne, UNIMUTUELLES s’engage activement pour participer à la vie associative et économique locale et la soutenir

> en savoir plus